Golfe du Morbihan - ONCFS
En avril 2002, avant la désignation en ZSC, le site avait été désigné en pSIC (Projet de Site d'Intérêt Communautaire), sous l'appellation « site Natura 2000 golfe du Morbihan, côte Ouest de Rhuys » (FR 5300029). Le site a été transformé en Zone Spéciale de Conservation le 4 mai 2007. Il représente une surface de 20609 ha, comprenant 77% de Domaine Public Maritime.
Le Syndicat Intercommunal d'Aménagement du Golfe du Morbihan (SIAGM) a été officiellement désigné opérateur de la ZSC en 2009.

 

Publié dans Natura 2000
Le golfe du Morbihan abrite une "biodiversité" riche et diversifiée, du fait notamment de la grande variété des habitats naturels présents sur le site.
Publié dans Autres espèces
Les réserves de chasse et de faune sauvage sont des espaces réglementant la chasse. C'est le cas pour la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage du golfe du Morbihan (RNCFS), où la chasse est interdite toute l'année.

Il existe un grand nombre de réserves de chasse en France. En revanche, on dénombre seulement une dizaine de réserves dites "nationales". Elles se différencient des réserves "classiques" par leur superficie importante, le suivi régulier qui y est mis en place et l'existence d'un comité directeur. Ces dernières sont organisées en un réseau national sous la responsabilité de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Lors de l'élaboration du Document d'objectif du site Natura 2000, une approche cartographique a été commandée afin de disposer d'une véritable cartographie des habitats naturels du golfe du Morbihan.
Cette cartographie est un véritable outil de travail élémentaire et doit pouvoir servir à orienter les actions de conservation et de gestion des milieux.
Des cartes de synthèse par grands secteurs sont proposées dans cet article, de manière à être plus accessible au grand public. Ces cartes peuvent également servir de support pour la réalisation des évaluations des incidences sur les sites Natura 2000.

Publié dans Habitats naturels
Le golfe du Morbihan abrite un ensemble d'habitats naturels rares et menacés, notamment marins et littoraux. Plusieurs dizaines d’habitats d’intérêt européen ont été recensés et occupent de vastes surfaces.
Par ailleurs, le golfe joue également un rôle "fonctionnel", notamment en raison d'une dynamique littorale très spécifique et abrite un nombre élevé d'espèces végétales et animales.

Publié dans Habitats naturels
Par sa situation géographique le long du littoral atlantique français et en raison d'une diversité élevée de milieux humides, le golfe du Morbihan représente l'un des 20 sites majeurs pour les oiseaux d'eau en France.
Il joue surtout un rôle d'importance internationale pour les espèces migratrices et hivernantes (Bernache cravant, canards divers, limicoles), et accueille également un certain nombre d'espèces nicheuses.

La pêche à pied de loisir constitue une pratique traditionnelle dans le golfe du Morbihan, ainsi qu'une attraction ludique pour les touristes. Cependant elle est soumise à une réglementation précise : saisons, tailles, espèces collectées, zones géographique, techniques de pêche, quantités prélevées .... Il est notamment  interdit de pêcher à l'intérieur des concessions ostréicoles.
Dans le golfe du Morbihan et sa périphérie, les secteurs de pêche à pied sont relativement fréquentés (Tascon, Locmariaquer). Si la réglementation n'est pas respectée, l'impact sur l'environnement et sur la ressource est loin d'être négligeable.

Si l’attractivité du golfe du Morbihan pour les oiseaux n’est plus à démontrer, son intérêt pour certains habitats marins est peut-être moins connu. La présence d’une grande partie des oiseaux hivernants est pourtant conditionnée par la présence d’habitats alimentaires favorables, notamment les  herbiers de zostères. Le golfe du Morbihan présente l’un des deux plus importants herbiers de zostères français après le bassin d’Arcachon.

Publié dans Actualités
La zone de tranquillité pour les oiseaux du golfe du Morbihan a été créée en 2002 sur le Domaine Public Maritime. Elle consiste en une interdiction d’accès temporaire sur l'estran (1er octobre au 31 janvier). Elle se justifie par la présence très importante  sur ces secteurs de regroupements d’oiseaux en migration et en hivernage qui viennent s’alimenter sur les herbiers de zostère naine (habitats d’intérêts communautaire).

Les zostères, marines et naines, sont des plantes marines, et non des algues, qui se développent sur les zones de vasières des côtes de la Manche et de l'Atlantique. Ces plantes jouent des rôles divers et essentiels pour le milieu côtier : dynamique sédimentaire, zones de nourrissage et de développement de nombreux organismes, etc. Elles constituent une ressource alimentaire de première importance pour les oiseaux migrateurs et hivernants.
Par la superficie qu'ils occupent, les herbiers de zostères du golfe du Morbihan sont les plus importants de Bretagne et les deuxième en France après le bassin d'Arcachon. Leur préservation constitue un enjeu fort.

Publié dans Habitats naturels
Page 1 sur 2

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan