Golfe du Morbihan - ONCFS
Bien que qualifié de « golfe », d’estuaire ennoyé, ou de petite mer intérieure (traduction littorale du mot « Mor » Mer, « Bihan » petite), le "golfe du Morbihan" est en réalité un ensemble composite, comprenant des zones de types estuariens, mais dont la complexité générale en fait un système particulier, une sorte de zone de convergence de rias coupées de l’océan par un éperon (Locmariaquer / Presqu’île de Rhuys).
La nature géologique du golfe est la résultante de phénomènes anciens
(orogène hercynien) et plus récents (rejets tertiaires, dépôts quaternaires), se caractérise par une nette opposition entre des reliefs de taille modeste de nature granitiques ou schisteuses et de grandes étendues de dépôts sédimentaires.

Publié dans Géographie physique

Les grèbes sont des espèces plongeuses au comportement relativement proche des canards plongeurs. Ils sont extrêmement adaptés à la vie aquatique.
Les foulques appartiennent à la familles des rallidés (Gruiformes), qui comprend également les râles, marouettes et poules d'eau.

Lors de l'élaboration du Document d'objectif du site Natura 2000, une approche cartographique a été commandée afin de disposer d'une véritable cartographie des habitats naturels du golfe du Morbihan.
Cette cartographie est un véritable outil de travail élémentaire et doit pouvoir servir à orienter les actions de conservation et de gestion des milieux.
Des cartes de synthèse par grands secteurs sont proposées dans cet article, de manière à être plus accessible au grand public. Ces cartes peuvent également servir de support pour la réalisation des évaluations des incidences sur les sites Natura 2000.

Publié dans Habitats naturels
Le golfe du Morbihan abrite un ensemble d'habitats naturels rares et menacés, notamment marins et littoraux. Plusieurs dizaines d’habitats d’intérêt européen ont été recensés et occupent de vastes surfaces.
Par ailleurs, le golfe joue également un rôle "fonctionnel", notamment en raison d'une dynamique littorale très spécifique et abrite un nombre élevé d'espèces végétales et animales.

Publié dans Habitats naturels
Divers faits marquants sont à l’origine du contexte réglementaire actuel. Il est essentiel de comprendre que les démarches engagées récemment sont l'aboutissement de plusieurs dizaines d’années d’échanges et de discussions, d’initiatives abouties ou avortées, de modifications du milieu et d’augmentation de la pression humaine exercée directement sur l’entité géographique "golfe du Morbihan".

Cet atlas a été réalisé par l'équipe du Syndicat Intercommunal d'Aménagement du Golfe du Morbihan (SIAGM), qui porte également le Projet de Parc Naturel Régional du golfe du Morbihan. Il représente un travail considérable de terrain et de compilation d'informations et de données, associant également de nombreux partenaires locaux (ONCFS, Groupe Mamalogique Breton, Bretagne-Vivante, Fédération Départementale des Chasseurs du Morbihan, Fédération Morbihannaise de Défense contre les Ennemis des Cultures, Direction Interdépartementale des Routes Ouest, ...).

Publié dans Actualités
L'ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, a été désigné comme gestionnaire de la RNCFS et structure animatrice de la Zone de Protection Spéciale du golfe du Morbihan.
Localement, un chargé de mission coordonne l'ensemble des missions de la RNCFS en lien permanent avec le chef du Service Départemental du Morbihan, ainsi qu'avec l'ensemble des autres structures impliquées dans le golfe (services de l'état, collectivités, associations).

La quasi-totalité du Domaine Public Maritime du golfe du Morbihan est en réserve de chasse (RNCFS), excluant toutes activités cynégétiques sur le site. Quelques portions de DPM sont chassés : entre Le Hézo et Le Passage, Boëde, Arzon, estran de l'Ile aux Moines et de l'Ile d'Arz.

La loutre d’Europe fait partie des espèces les plus emblématiques en France. Dans le territoire du golfe du Morbihan, elle apparaît comme rare et localisée et les données récentes sont peu nombreuses (rivière de Noyalo surtout). Elle est plus abondante en amont du golfe, sur des bassins comme celui du Loc'h par exemple.

Publié dans Autres espèces

La pêche à pied de loisir constitue une pratique traditionnelle dans le golfe du Morbihan, ainsi qu'une attraction ludique pour les touristes. Cependant elle est soumise à une réglementation précise : saisons, tailles, espèces collectées, zones géographique, techniques de pêche, quantités prélevées .... Il est notamment  interdit de pêcher à l'intérieur des concessions ostréicoles.
Dans le golfe du Morbihan et sa périphérie, les secteurs de pêche à pied sont relativement fréquentés (Tascon, Locmariaquer). Si la réglementation n'est pas respectée, l'impact sur l'environnement et sur la ressource est loin d'être négligeable.

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan