Golfe du Morbihan - ONCFS
Le camping sauvage sur Site Inscrit est interdit, l'intégralité du golfe du Morbihan sans exception est donc concernée par cette interdiction.
Cette réglementation doit notamment permettre d'éviter les dégradations souvent associées au camping sauvage : dérangement d'espèces, déchets et excréments laissés sur place, départ de feu.

La circulation dans les espaces naturels avec des engins motorisés est strictement réglementée. Les plages, dunes ou abords de vasières sont des espaces naturels et la circulation y est donc le plus souvent interdite. La dégradation et le dérangement occasionnés par ces véhicules sur l'estran ou sur les milieux littoraux est une réalité et un véritable problème. Dans le golfe du Morbihan, ces pratiques restent peu fréquentent et localisées.

Le golfe du Morbihan est un site naturel de première importance, un site où les activités sont très diverses, entraînant parfois de réels conflits d'usages. Le golfe du Morbihan est soumis à un ensemble de réglementations et dispositifs réglementaires très complexes. Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver, de comprendre toutes ces articulations réglementaires et d'avoir facilement accès à ces informations.
Cet article introductif se présente comme une synthèse de ces dispositifs.

La mise en place d’une politique environnementale européenne sous l’égide du dispositif Natura 2000, implique une nouvelle approche vis à vis de « l’utilisation » des sites naturels. La parution en avril 2010 d’un nouveau décret ministériel relatif aux évaluations des incidences sur les sites Natura 2000 en est un exemple concret .
Mais que signifie « évaluation des incidences » ? Quelles démarches faut-il entreprendre ? A qui faut-il s’adresser ?

Publié dans Natura 2000
Les réserves de chasse et de faune sauvage sont des espaces réglementant la chasse. C'est le cas pour la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage du golfe du Morbihan (RNCFS), où la chasse est interdite toute l'année.

Il existe un grand nombre de réserves de chasse en France. En revanche, on dénombre seulement une dizaine de réserves dites "nationales". Elles se différencient des réserves "classiques" par leur superficie importante, le suivi régulier qui y est mis en place et l'existence d'un comité directeur. Ces dernières sont organisées en un réseau national sous la responsabilité de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Divers faits marquants sont à l’origine du contexte réglementaire actuel. Il est essentiel de comprendre que les démarches engagées récemment sont l'aboutissement de plusieurs dizaines d’années d’échanges et de discussions, d’initiatives abouties ou avortées, de modifications du milieu et d’augmentation de la pression humaine exercée directement sur l’entité géographique "golfe du Morbihan".

La RNCFS du golfe du Morbihan a été crée en 2008, mais elle ne s'est pas faite du jour au lendemain.

Cette création est le fruit de plus de 60 ans d'évolution des pratiques de la chasse dans le golfe et des périmètres des zones en réserve, ainsi que de la prise en compte grandissante de son intérêt ornithologique à l'échelle nationale et internationale.

L'ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, a été désigné comme gestionnaire de la RNCFS et structure animatrice de la Zone de Protection Spéciale du golfe du Morbihan.
Localement, un chargé de mission coordonne l'ensemble des missions de la RNCFS en lien permanent avec le chef du Service Départemental du Morbihan, ainsi qu'avec l'ensemble des autres structures impliquées dans le golfe (services de l'état, collectivités, associations).

La pêche à pied de loisir constitue une pratique traditionnelle dans le golfe du Morbihan, ainsi qu'une attraction ludique pour les touristes. Cependant elle est soumise à une réglementation précise : saisons, tailles, espèces collectées, zones géographique, techniques de pêche, quantités prélevées .... Il est notamment  interdit de pêcher à l'intérieur des concessions ostréicoles.
Dans le golfe du Morbihan et sa périphérie, les secteurs de pêche à pied sont relativement fréquentés (Tascon, Locmariaquer). Si la réglementation n'est pas respectée, l'impact sur l'environnement et sur la ressource est loin d'être négligeable.

Les Réserves Naturelles Nationales sont des dispositifs de protection parmi les plus "forts" en France. Elles concernent la plupart du temps des espaces à fort enjeu de préservation en raison des habitats naturels et des espèces qu'elles hébergent.
La Réserve Naturelle Nationale des marais de Séné est un site de première importance pour la préservation de l'environnement dans le golfe du Morbihan, particulièrement pour les oiseaux.
L’État a confié la gestion de la réserve naturelle à trois gestionnaires : la Commune de Séné, l’association Bretagne Vivante - SEPNB et l’Amicale de Chasse de Séné.

Page 1 sur 3

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan