Golfe du Morbihan - ONCFS

Les îles et îlots, des espaces réglementés

Notez cet article
(8 Votes)
Ile de Méaban, à l'entrée du golfe, où il est interdit de débarquer au printemps et en été en raison de l'importance du site pour la nidification des oiseaux Ile de Méaban, à l'entrée du golfe, où il est interdit de débarquer au printemps et en été en raison de l'importance du site pour la nidification des oiseaux ONCFS
Il est bien tentant de venir explorer les dizaine d'îles et îlots du golfe du Morbihan ...
Cependant, la plupart de ces îles sont privées et certaines sont soumises à une réglementation saisonnière visant à préserver les colonies d'oiseaux.
Le débarquement sur les parties terrestres des îles est donc généralement interdit et il est essentiel de respecter cette règle.

Les îles et îlots du golfe du Morbihan

Le golfe du Morbihan comprend environ une soixantaine d'îles et d'îlots, dont une quarantaine sont émergés en permanence. Deux îles de très grande taille forment chacune deux communes distinctes : l'Ile aux Moines et l'Ile d'Arz.
Les autres îles sont de taille très variable, la plupart (environ 80%), étant inférieures à 10 ha, voire à 3 hectares (une vingtaine). Elles ont aussi une configuration différente, selon leur localisation. Les îles du bassin occidental sont très exposées aux forts courants de l'entrée du golfe et présentent des profils abrupts, tandis que les îles du bassin oriental sont généralement plates ou légèrement inclinées.
Plus des trois-quarts des îles sont privées, les autres étant en DPM
(Domaine Public Maritime), ou appartenant à des collectivités ou des établissements publics : Ilur (Conservatoire du Littoral), Petit Logoden (Conseil Général du Morbihan), Bailleron (Université de Rennes)...

La plupart des ces îles étant des propriétés privées, il est donc formellement interdit de débarquer sur leurs parties terrestres.
Quelques îles facilement accessibles peuvent tout de même accueillir le public, sous réserve de respecter les cheminements côtiers : Berder, Sept Iles ... Il est donc possible d'en faire le tour à condition de respecter les consignes inscrites localement.
L'île de Tascon, sur la commune de Saint-Armel, par sa très grande taille et l'existence d'une voie communale, est également accessible. Le tour complet n'est cependant pas possible : la bordure littorale Est reste peu praticable, cela permettant d'assurer la quiétude des oiseaux, présents en grands effectif au cours de l'hiver (zone de tranquillité).

L'APPB des Ilots du Morbihan

Petit rappel sur les APPB

Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope ont été institués par la loi du 10 Juillet 1976 relative à la protection de la nature. Les articles L 411-1 à L 411-3, L 415-1 à L 415-5 ainsi que les articles R 411-1, R 411-15 à R 411-17 et R 415-1 du code de l’environnement rappellent les dispositions législatives et réglementaires relatives à ces APPB. Cette création est à l’initiative de l’État en la personne du Préfet de Département.
Cette protection vise la préservation de biotopes variés, indispensables à la survie d’espèces protégées spécifiques. Elle favorise également la protection des milieux contre les activités qui portent atteintes à leur équilibre biologique.
L’arrêté Préfectoral de Protection de Biotope établit les interventions techniques qui peuvent permettre la conservation des milieux

Il fixe des prescriptions ou des interdictions pour limiter l’impact des activités socio-économiques sur les biotopes nécessaires aux espèces protégées (travaux, curage, restauration, maintien du couvert végétal, du niveau d’eau, interdiction des dépôts d’ordures, des construction…).

L'APPB des îles et îlots

De nombreuses îles et îlots morbihannais accueillent des populations d’oiseaux importantes, notamment de sternes, goélands ou cormorans (cormoran huppé).
Afin de protéger ces populations d'éventuels dérangements (débarquements, atterrissages d'aéronefs), un APPB général pour le Morbihan a été pris en 1982, classant en APPB 24 îles et îlots du département. Ce classement saisonnier a pour objectif de préserver les oiseaux pendant la période de nidification. Il consiste en une interdiction d’accès sur les parties terrestres des îles et îlots cités du 15 avril au 31 août.
Hors golfe, ces îlots se situent principalement à la périphérie des Îles d'Hoedic et de Houat.
Pour le golfe du Morbihan, cela concerne 9 îles ou îlots (Creizic, La Dervenn, Pladic, Le Cothy, Enezy, Île aux Oiseaux, Île aux Œufs, Pen Ar Bleiz , Er Lannic), ainsi que l'île de Méaban, située à la sortie du goulet de Port Navalo.
Depuis 1982, l’intérêt ornithologique de ces sites a beaucoup évolué : abandon de certaines espèces, notamment les sternes, arrivée de nouvelles (goélands). Certaines îles visées par l'APPB sont moins attractives qu'elle n'ont pu l'être par le passé, avec l’abandon de différentes espèces. A l’inverse des îles non concernées par l'APPB, hébergent aujourd'hui d'importantes colonies d'oiseaux : grands cormorans à Henn Tenn, hérons / aigrettes à Reno, Govihan ou Drennec.

Cette évolution a été prise en compte dans le cadre du SMVM et de la mise en place de Natura 2000. Différentes orientations ont été proposées :
-  Suppression de certaines îles dans l’arrêté : Île aux Œufs, Le Coty, Enezy, Pen ar Bleiz.
-  Extension de l’arrêté à de nouvelles îles : Île Reno, Île Longue, Île de Govihan, Île Piren, Île du grand Drennec, Île de Lerne, Île de Brannec, Île de Bailleron, Île du Petit Veïzit.

Cette démarche de révision nécessite un temps de concertation et d'échange, notamment avec les propriétaires privés.
Ce travail, qui s'intègre dans le cadre de la démarche Natura 2000, est en cours.


Pour télécharger la carte, cliquez ici

Pour télécharger les textes réglementaires, cliquez ici

Pour en savoir plus sur les îles privées en France : Association des Petites Iles de France (APIF)

Pour en savoir plus sur les programmes de conservation des sternes en Bretagne : Programme Life Sterne de Dougall

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan