Golfe du Morbihan - ONCFS

Espaces Naturels Sensibles dans le golfe du Morbihan

Notez cet article
(4 Votes)
Une partie de l'ile de Boëd appartient au Département du Morbihan au titre des Espaces Naturels Sensibles Une partie de l'ile de Boëd appartient au Département du Morbihan au titre des Espaces Naturels Sensibles DREAL Bretagne, prestataire privé
Les Espaces Naturels Sensibles sont des sites naturels acquis par les conseils généraux dans l'objectif d'être préservés, tout en faisant l'objet d'une ouverture au public, maîtrisée et réglementée.
Dans le Morbihan, le Conseil général a fait l'acquisition d'un important réseau d'Espaces Naturels Sensibles, notamment sur la frange littorale. En partenariat avec le Conservatoire du littoral et les collectivités territoriales, ces acquisitions représentent près de 3 000 hectares de milieux naturels, dont une partie importante se trouve dans le golfe du Morbihan ou en périphérie.

Généralités sur les Espaces Naturels Sensibles :

Les E.N.S. ou Espaces Naturels Sensibles sont institués par la loi 76.1285 du 31 décembre 1976. Les ENS sont des espaces dont le caractère naturel est menacé et rendu vulnérable, actuellement ou potentiellement, soit en raison de la pression urbaine ou du développement des activités économiques ou de loisirs, soit en raison d’un intérêt particulier eu égard à la qualité du site ou aux caractéristiques des espèces végétales ou animales qui s’y trouvent. Selon la loi du 18 juillet 1985, les missions de protection des Espaces Naturels Sensibles attribuées aux Conseils généraux se définissent ainsi : préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels ; assurer la sauvegarde des habitats naturels ; élaborer et mettre en oeuvre une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles, boisés ou non.
Cette préservation se base sur l'acquisition foncière ou par la signature de conventions avec les propriétaires privés ou publics. L'acquisition foncière est rendue possible par l'institution non obligatoire d'une taxe départementale des espaces naturels sensibles (TDENS), notamment par exercice du droit de préemption. Cette taxe est établie sur la construction, la reconstruction et l'agrandissement des bâtiments et sur les installations et travaux divers autorisés en application de l'article L. 442-1(Articles L.142-1 à L.142-13 du code de l'urbanisme).
Ces espaces sont protégés et peuvent donc être fermés à certaines périodes de l'année. Cependant, le principe même de ces ENS est aussi de les maintenir ouverts au public : dans la mesure où cela ne met pas en péril leur fonction de protection, il sont donc généralement accessibles à tous.
Les ENS doivent dans l'idéal faire l'objet d'un plan de gestion et peuvent être associés avec d'autres types de protection, notamment APPB ou Réserve Naturelle Régionale.

Les Espaces Naturels Sensibles du Morbihan :

La politique de protection des sites naturels sensibles à été mise en oeuvre dès 1974 par le Conseil général du Morbihan. Le Département du Morbihan a fixé, pour son territoire, sa propre définition d'un Espace Naturel Sensible : « un espace qui se caractérise par son intérêt écologique, sa fragilité et sa valeur patrimoniale et paysagère ».
Le Département est actuellement propriétaire d’environ 3 000 ha répartis sur 91 communes côtières et environ 180 sites. Près de 12 500 ha sont actuellement classés en zone de préemption où le département est prioritaire sur l’acquisition. Ce droit de préemption s'exerce sur 37 communes. La TDENS se base sur un taux de 1 %, fournit, annuellement, environ 2,5 millions euros.
Selon leur richesse écologique et leur valeur paysagère, chacun des 180 sites nécessite une gestion adaptée. Afin de prioriser ses interventions, l’assemblée départementale a validé en juin 2006 le classement de ses sites en 3 catégories : les sites d’intérêt départemental, d’intérêt local et autres.

Pour en savoir plus : ENS


Les ENS dans le golfe du Morbihan :

Marais du Duer

Voir article Les marais littoraux protégés dans le golfe du Morbihan

Marais de Lasné

Voir article Les marais littoraux protégés dans le golfe du Morbihan

Marais de la Villeneuve

Le site du marais de la Villeneuve est la propriété du Conseil général du Morbihan depuis 2002, au titre des Espaces Naturels Sensibles. Ce site naturel fait partie de l’étang du Hézo, du moulin à Marée et des marais salants de Lasné et couvre une superficie de 10 hectares. Il est aménagé pour l’accueil du public (passage piétons, observatoires). Il accueille un certain nombre d’espèces nicheuses comme l’échasse blanche.

Ile de Boëd

Les deux tiers de l’île de Boëd appartiennent au CG56 (partie orientale). La gestion a été confiée à l’association de chasse locale.

Marais de Suscinio

Sans être vraiment connecté au golfe proprement dit, le marais de Suscinio représente une zone d’intérêt majeur pour l’avifaune.
Le Département ainsi que la commune de Sarzeau possèdent la quasi-intégralité des marais du secteur.


L'échasse blanche est très fréquente dans les marais arrières littoraux de Suscinio.    _ ONCFS

Autres sites

Le Département possède un certain nombre d’autres sites sur le golfe du Morbihan :

-  La petite Logoden, l’une des rares îles du golfe à appartenir à une collectivité.
-  Anciens marais salants au sud du Passage
-  Étang du Hézo
-  Parcelle boisée sur Toulvern (Baden)

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan