Golfe du Morbihan - ONCFS

Le Site Ramsar du golfe du Morbihan

Notez cet article
(4 Votes)
Rassemblement de limicoles dans l'anse de Boëd Rassemblement de limicoles dans l'anse de Boëd ONCFS
Le golfe du Morbihan, associé à la rivière de Penerf et à la rivière de Saint-Philibert, constitue un site "Ramsar" depuis 1991.
Cette appellation de site Ramsar n'engage pas de réglementation particulière mais représente plutôt une reconnaissance internationale de l'intérêt du site comme zone humide et zone d'accueil des oiseaux d'eau de première importance.
Un site Ramsar doit répondre à des critères basés notamment sur les effectifs d'oiseaux présents sur le site, critères largement atteints dans le golfe du Morbihan.

Généralités sur la Convention de Ramsar :

La Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971), connue sous le nom de « Convention de Ramsar », est un traité intergouvernemental. Ce traité est entré en vigueur en 1975 et sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

La Convention a pour mission « la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier ». Elle fait suite à diverses réflexions engagées dans les années 1960 par des pays et des organisations non gouvernementales préoccupés devant la perte et la dégradation croissantes des zones humides qui servaient d’habitats aux oiseaux d’eau migrateurs. L'utilisation rationnelle des zones humides est définie comme " le maintien de leurs caractéristiques écologiques obtenu par la mise en œuvre d'approches par écosystème dans le contexte du développement durable. "

La Convention a adopté une large définition des types de zones humides qui relèvent de sa mission : marécages et marais, lacs et cours d'eau, prairies humides et tourbières, oasis, estuaires, deltas et zones intertidales, zones marines côtières, mangroves et récifs coralliens et zones humides artificielles (pisciculture, rizières, retenues, marais salins).

Les pays signataires de la Convention s'engagent à œuvrer à l'utilisation rationnelle de toutes leurs zones humides (aménagement du territoire adapté, politiques et législations pertinentes, mesures de gestion, information).
Pour se faire, ces pays ont répertorié un certain nombre de sites majeurs en tant que zones humides d'importance internationale (" Liste de Ramsar ").
Cette liste peut se baser sur des critères écologiques fonctionnels des sites (rôle sur la nidification ou l'hivernage, milieux naturels, ...). Un critère fréquemment utilisé pour les oiseaux est celui du seuil des "1%" : cela signifie que, à un moment donné de l'année, le site héberge plus de 1% de la population mondiale d'une espèce. Un site peut remplir ce critère pour plusieurs espèces en même temps, comme c'est le cas actuellement pour le golfe du Morbihan.
Les pays signataires coopèrent au niveau international, dans le contexte des zones humides transfrontières, des systèmes de zones humides partagés, des espèces partagées et des projets de développement qui pourraient toucher les zones humides.

En mars 2009, plus de 1830 zones humides, couvrant ensemble une superficie de plus de 170 millions d'hectares, étaient inscrites sur la Liste de Ramsar.

Pour en savoir plus : Ramsar


Le site Ramsar du golfe du Morbihan :

Le site Ramsar est pour l’essentiel circonscrit au milieu maritime, golfe du Morbihan, rivière de Penerf, et rivière de Saint-Philibert. Certaines zones humides des parties terrestres sont incluses en raison de leur intérêt écologique fort (anciens marais salants, prés salés, etc.), et font souvent l’objet d’une gestion et d’un suivi par diverses structures (Réserve Naturelle des marais de Séné, Site Classé de Pen en Toul, APPB du Duer, divers terrains en Espaces Naturels Sensibles et/ou Conservatoire de l’ Espace Littoral et des Rivages Lacustres).
Le site s'étend sur une superficie de 23 000 ha.

Le site Ramsar du golfe du Morbihan rempli divers critères propre à la Convention :

- Il héberge des types de zones humides rares, représentant une fonctionnalité élevée d'un point de vue écologique, notamment pour les oiseaux ( herbiers de zostères).
- En cas de vague de froid, le golfe, bénéficiant de conditions météorologiques clémentes, est identifié comme zone de refuge climatique, pouvant accueillir d’importants effectifs d’anatidés supplémentaires.
- Il dépasse régulièrement le seuil de 20000 oiseaux comptés simultanément à une période de l’année. Il s’agit essentiellement de la saison hivernale (octobre à février), où l’effectif total des oiseaux migrateurs et hivernants (anatidés et limicoles) se situe entre 50 000 et 100 000 oiseaux.
- Il dépasse le seuil de 1% pour 11 espèces d'oiseaux : spatule Blanche, bernache cravant, tadorne de Belon, canard pilet, canard souchet, avocette élégante, grand gravelot, pluvier argenté, bécasseau variable, barge à queue noire, sterne de Dougall. Ce n’est plus le cas pour le grèbe à cou noir et le harle huppé, même si les effectifs de ces espèces restent proches du seuil international des 1%.
- Il joue un rôle important pour diverses espèces de poissons, notamment en terme de nurseries au sein des zones d’herbiers de zostère.

Il comprend un comité scientifique Ramsar qui, bien qu'il ne se soit pas réunis depuis longtemps, peut être activé et consulté à tout moment pour apporter des avis techniques et scientifiques.


(pour télécharger la carte, cliquez ici )

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Plus d'articles dans cette catégorie : « Les îles et îlots, des espaces réglementés

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan