Golfe du Morbihan - ONCFS

Règles générales de navigation dans le golfe

Notez cet article
(9 Votes)
Semaine du golfe, grande parade, passage de la Jument Semaine du golfe, grande parade, passage de la Jument ONCFS
 Le golfe du Morbihan se prête complètement à la pratique du nautisme : vaste plan d'eau parsemé d'îles, zones de courant alternées de zones calmes, diversité des profils de navigation ... Les activités nautiques sont variées (voile, bateaux moteurs, kayak). De fait, le nautisme représente l'un des usages majeurs du site (près de 7 000 places de mouillage !).
Une telle "pression" n'est pas sans conséquences sur les autres usages (ostréiculture, pêche, protection de l'environnement) et nécessite donc le respect de quelques règles fondamentales. De plus, le golfe bénéficie de réglementations spécifiques qu'il est important de connaître.

 

La réglementation relative au nautisme dans le golfe du Morbihan concerne les types d'engins, la vitesse, les zones géographiques, les mouillages... A noter que la carte nautique SHOM du golfe du Morbihan a été actualisée en 2009 (7137) et qu'elle comprend certains éléments réglementaires (zones interdites à la navigation notamment).

D'une manière générale, toutes les embarcations en action de naviguer sur l'eau doivent obéir aux règles courantes de navigation côtière (Règlement international pour prévenir les abordages en mer, RIPAM).
Pour en savoir plus sur les règles courantes de navigation : UNAN56

Par ailleurs, en 2010, les services de l'Etat (DTM, DDCS et Préfecture du Morbihan) ont édité une nouvelle plaquette sur la pratique des loisirs nautiques dans le golfe du Morbihan.
Cette plaquette peut-être téléchargée directement sur ce site (cliquez ici) ou sur le site de la Préfecture du Morbihan (cliquez ici).

Mentionnons enfin, que depuis le décret ministériel d'avril 2010 relatif aux évaluations d'incidences sur les sites Natura 2000 (pour plus d'infos voir article : "Évaluation des incidences Natura 2000 : comment procéder ?", cliquez ici), de nombreuses manifestations nautiques sont soumises à ce dispositif (pour télécharger le guide méthodologique cliquez ici).


Carte extraite de la plaquette sur les usages maritimes dans le golfe du Morbihan Préfecture du Morbihan / DDTM / DDCS


Les zones interdites à la navigation

Afin de préserver la quiétude des oiseaux et certains habitats marins fragiles, la navigation a été interdite sur plusieurs secteurs du golfe du Morbihan. Cette interdiction s'applique à tous les engins nautiques, voiliers, bateaux à moteur ou kayak de mer.L'arrêté du 19/09/2002 (n°2002/89/C) précisant le périmètre de protection de la RNN des marais de Séné, mentionne l'interdiction de naviguer sur ce secteur soit sur l'ensemble de rive droite de la rivière de Noyalo.
L'arrêté du 06/07/2006 (n°2006/44) interdit la navigation dans les parties amont des rivières de Noyalo, du Vincin et dans les zones de tranquillité de la baie de Sarzeau et de l'anse Est de Tascon. Ne sont pas concernés par cette interdiction les titulaires d'autorisation de mouillages organisés dans ces zones, dans le but unique de quitter ou rejoindre leur mouillage.
Ces interdictions sont mentionnées sur la carte nautique SHOM en vigueur (7137, actualisation récente de 2009).
A noter également que pour les bateaux à moteur, la navigation est interdite dans la bande des 300 m en dehors des chenaux mis à disposition pour sortir de cette bande, pour le littoral des communes de Saint-Gildas de Rhuys, d'Arzon, de Sarzeau, de l'Île aux Moines.


(pour télécharger la carte, cliquez ici )

NOUVEAU, vous pouvez consulter cette carte sur Google Map, cliquez ici

La vitesse

Conformément aux arrêtés du 29/06/2006 (N°2006/39 et 2006/40), la vitesse est réglementée sur le golfe du Morbihan :
- 5 noeuds dans la bande littorale des 300 m.
- 10 noeuds au delà de la bande des 300 m., ainsi que dans les quatre passes suivantes : entre les îles Longue, Gavrinis, Er lannic et La Jument ; entre Port-Blanc et l'Ile aux Moines ; entre la Pointe d'Arradon et la pointe du Trech ; entre l'Ile Boedic et Conleau.


Cette bande des 300 m. est effective à marée haute ... A marée basse, les estrans découverts
restreignent cette bande à 3 bassins
: bassin oriental, entre Ile aux Moines et Ile d'Arz, entre Ile aux Moines et Larmor-Baden.

Les types d'engins

Certaines pratiques nautiques sont interdites, notamment pour des raisons de sécurité sur le plan d'eau :
- Kite-Surf
- Planche nautique tractée
(Cf. arrêté
2006/40)

L'utilisation du kayak de mer est soumise à des réglementations particulières qu'il est indispensable de consulter en s'adressant à la Fédération Française de Canoë Kayak.

De même, il faut noter que les  "engins de plage" ne doivent pas être utilisés à plus de 300 m du rivage.
Sont considérés comme "engins de plage", les embarcations mues exclusivement par l’énergie humaine dont la longueur est inférieure à 4 m ou la largeur est inférieure à 0,45 m.

Les véhicules nautiques à moteur sont soumis à un ensemble de règles générales :
- Détention du permis de conduire requis (permis côtier minimum).
- Les véhicules nautiques à moteur doivent être immatriculés auprès des Affaires Maritimes et l'immatriculation visible sur la coque.
- La navigation de nuit est interdite (entre le coucher et le lever du soleil).
- Le niveau sonore ne doit pas dépasser 80 décibels à 7,5 m.
- Un matériel de sécurité est obligatoire à bord : équipement individuel de flottabilité, moyen de repérage lumineux, dispositif de remorquage, coupe-circuit.

Le scooter des mer n'est pas interdit. Cependant, la vitesse maximale autorisée dans le golfe étant de 10 noeuds, cet "engin rapide" n'est pas adapté et peu pratiqué sur le golfe du Morbihan.


La pratique du kite surf est strictement interdite dans le golfe du Morbihan (conflits d'usages, Picard Lionel, ONCFS
dérangement avifaune). Cette interdiction n'est malheureusement pas toujours respectée,
comme le témoigne cette photo prise en 2010, qui plus est dans une zone non autorisée à la navigation (anse de Tascon).

Les mouillages

L'installation de corps-morts en dehors des zones de mouillage et/ou sans AOT (Autorisation d'Occupation Temporaire), est interdite.

Conformément aux arrêtés du 14/06/1974 (N°12/74, zone de protection de câbles sous-marins et de conduite d'eau de l'Îleaux Moines, Île d'Arz, Bailleron et Arzon), du 30/12/1976 (n°27/76, zone d'écopage), du 08/01/1981 (n°81/01, protection câble électrique sous-marin entre Arzon et Ile aux Moines), du 12/02/1986 (n°86/06, mouillage d'engins de pêche entre le port de Île aux Moines et Port-Blanc), du 30/06/1989 (n°51/89 stationnement et mouillage à l'entrée du golfe) et du 20/12/2006 (n°2006/97, mouillage dans la zone de cantonnement de pêche au sud de l'île Longue), le mouillage est interdit sur différents sites :
- Entre la pointe de Penboc'h et l'extrémité de l'Île d'Arz
- Entre la pointe d'Arradon et la pointe nord de l'Île aux Moines
- Entre la pointe de Brouel (Îleaux Moines), et la cale de Mounienn (Île d'Arz)
- Entre l'île de Bailleron, l'île Tascon et le continent
- Dans un couloir d'une largeur de 200 m. et d'une longueur de 3 000 m. orienté E/O entre l'île d'Ilur et l'îlot de l'Oeuf , ainsi qu'un couloir de largeur de 200 m. et de longueur de 2 000 m. orienté N/S entre la pointe de l'Ours à Sarzeau et la parallèle de la pointe de Léos à l'Île d'Arz (zone d'écopage).
- Entre la pointe de Saint-Nicolas à Arzon et la pointe de Penhap à l'Îleaux Moines.
- Entre la pointe de Port-Blanc à Baden et la pointe des Réchauds à l'Île aux Moines.
- Dans la zone délimitée par les pointes sud des îles longues, Gavrinis, Berder, la pointe nord de l'île de la Jument, les pointes sud de la Jument, Er Lannig et la pointe du Moteno à Arzon.
- Dans la zone de cantonnement de pêche créée au sud de l'île Longue pour préserver les fonds marins très riches dans ce secteur. Le mouillage sur corps mort dans cette zone est interdit sauf sur les 4 corps-mort dont l'AOT a été délivrée au Syndicat d'Aménagement du golfe du Morbihan.

De même, l'installation de longue durée sur des mouillages forains n'est pas autorisée.

Des contrôles sont effectués très régulièrement et les services de l'Etat disposent aujourd'hui d'une cartographie précise des zones de mouillages organisés. Un gros travail a été effectué dans ce sens dans le cadre du Schéma de Mise en Valeur du golfe du Morbihan. Le nombre de places de bateau sur l'ensemble du golfe a été fixé à un seuil maximum de 7 000, seuil aujourd'hui quasiment atteint.
Les collectivités territoriales (communes, département) sont les principaux gestionnaires de ces zones de mouillage.

Il faut rappeler également que la mise à l'eau des bateaux doit se faire à partir de cales appropriées et qu'il est interdit de circuler sur l'estran avec des véhicules motorisés (hors services publics et professionnels).

Pour en savoir plus : plaisance golfe du Morbihan
Pour en savoir plus sur les arrêtés pris dans le Morbihan : Prefecture Maritime de l'Atlantique

Pour télécharger les textes réglementaires, cliquez ici


Un exemple de multiplicité des embarcations nautiques pendant la semaine du golfe 2009. ONCFS

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan