Golfe du Morbihan - ONCFS
  • Accueil
  • L'environnement
  • Voir tous les articles
Les courants de marée constituent les agents morphodynamiques fondamentaux participant de manière importante à la mise en place du matériel sédimentaire. Le cycle de marée est décalé en fonction des caractéristiques bathymétriques et courantologiques qui ont lieu dans le golfe du Morbihan et de la distance des ces zones au goulet de Port-Navalo. Ainsi, on constate un retard maximal de 2 heures et perte d’amplitude de 50 % entre l’entrée et le fond du Golfe.

Publié dans Géographie physique

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan