Golfe du Morbihan - ONCFS
Évaluer l’état de conservation du site est l’un des objectifs de ces suivis ; les oiseaux d’eau  sont identifiés comme de bons indicateurs pour caractériser les zones humides d’importance internationale dans le cadre de la convention de Ramsar. Les dénombrements et suivis sont aussi un outil essentiel pour évaluer l’état de conservation des populations d’oiseaux et l’efficacité des mesures de protection.
Dans le golfe du Morbihan, les comptages d'oiseaux d'eau ont été réalisés dès le début des années 60. Depuis 2004, des comptages "hivernants" sont effectués dans un cadre multipartenarial : ONCFS, RNN des marais de Séné, Amis de la réserve de Séné, Bretagne Vivante, Groupe Ornithologique Breton, FDC56, Communes de Sarzeau et de l'Ile aux Moines, SIAGM / Projet de PNR du golfe du Morbihan. D'autres suivis sont également réalisés toute l'année.

Par sa situation géographique le long du littoral atlantique français et en raison d'une diversité élevée de milieux humides, le golfe du Morbihan représente l'un des 20 sites majeurs pour les oiseaux d'eau en France.
Il joue surtout un rôle d'importance internationale pour les espèces migratrices et hivernantes (Bernache cravant, canards divers, limicoles), et accueille également un certain nombre d'espèces nicheuses.

L'ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, a été désigné comme gestionnaire de la RNCFS et structure animatrice de la Zone de Protection Spéciale du golfe du Morbihan.
Localement, un chargé de mission coordonne l'ensemble des missions de la RNCFS en lien permanent avec le chef du Service Départemental du Morbihan, ainsi qu'avec l'ensemble des autres structures impliquées dans le golfe (services de l'état, collectivités, associations).

Si l’attractivité du golfe du Morbihan pour les oiseaux n’est plus à démontrer, son intérêt pour certains habitats marins est peut-être moins connu. La présence d’une grande partie des oiseaux hivernants est pourtant conditionnée par la présence d’habitats alimentaires favorables, notamment les  herbiers de zostères. Le golfe du Morbihan présente l’un des deux plus importants herbiers de zostères français après le bassin d’Arcachon.

Publié dans Actualités
Les missions réalisés par l'ONCFS sur la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage du golfe du Morbihan découlent des trois grands objectifs distingués lors de sa mise en place :
- La protection du site et des oiseaux migrateurs
- Le suivi écologique du site et les études scientifiques visant les oiseaux et les habitats qu'ils fréquentent
- L'information et la sensibilisation

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan