Golfe du Morbihan - ONCFS

L'agrion de Mercure dans le golfe du Morbihan

Notez cet article
(3 Votes)
Agrion de Mercure, Saint-Michel-Chef-Chef, Loire-Atlantique Agrion de Mercure, Saint-Michel-Chef-Chef, Loire-Atlantique ONCFS
L'agrion de Mercure est une petite demoiselle bleue, ressemblant à beaucoup d'autres espèces de son genre ... C'est l'une des quelques libellules protégées en France du fait de ses exigences écologiques (considérée comme sensible à la qualité de l'eau) et de sa régression relative au niveau européen. Elle est signalée sur les pourtours du golfe du Morbihan en faible abondance et très localisée.

L’agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) appartient à la famille des coenagrionidés, au sous-ordre des zygoptères (demoiselles), à l'ordre des odonates (libellules et demoiselles) et à la classe des insectes.

Cet agrion est présent en Europe moyenne et méridionale, ainsi qu’en Afrique du Nord. Il atteint à l’est la Pologne et la Roumanie. Il est relativement répandu en France. L'agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) est protégé au niveau national et classé en Annexe II de la Directive Habitat-Faune-Flore. En Europe, on constate une régression ou la disparition de l’espèce dans de nombreux pays, principalement aux limites nord de son aire de répartition, en Allemagne, au Luxembourg et en Belgique, ainsi qu’en Suisse.
En France, c’est l’odonate protégé le mieux représenté sur le plan de la répartition et dont les effectifs sont assez importants dans certaines régions. Des signes de déclin ont néanmoins été enregistrés dans des départements assez largement répartis sur le territoire depuis la Normandie jusqu’aux Alpes et aux Pyrénées.

L’agrion de Mercure colonise les sources, les suintements, les fossés alimentés, les ruisselets et les petites rivières, de faible importance, aux eaux claires, bien oxygénées, situés dans les zones bien ensoleillées telles que les zones bocagères, prairies, friches. Les ruisseaux et petites rivières sont les principaux habitats occupés autour du golfe du Morbihan. La larve est considérée comme parmi les plus sensibles à la charge organique des cours d'eau, ce qui peut en faire une indicateur potentiel de la qualité des habitats. La présence d'herbier d'hydrophytes est essentielle à la bonne reproduction de l'espèce.

Dans les environs du golfe du Morbihan, quelques stations sont connues, dont une trouvée récemment à proximité du marais de Suscinio.

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Plus d'articles dans cette catégorie : « La loutre d'Europe dans le golfe du Morbihan

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan