Golfe du Morbihan - ONCFS

Où voir les oiseaux dans le golfe du Morbihan

Notez cet article
(12 Votes)
Goéland cendré dans l'anse de Boëd Goéland cendré dans l'anse de Boëd ONCFS
Muni au minimum d'une paire de jumelle, le golfe du Morbihan se prête assez facilement à l'observation ornithologique.
Il est possible d'observer des oiseaux dans l'ensemble du site, bien que certains secteurs s'y prêtent mieux. Les espaces protégés proposent souvent des aménagements permettant une observation aisée et discrète des oiseaux (observatoires, palissades d'observation, sentier). D'autres sites publics, non aménagés, offrent aussi des points de vue intéressants et permettent d'observer diverses espèces. Dans tous les cas, pour profiter durablement de ce spectacle, il est essentiel de respecter au maximum la tranquillité des oiseaux.

Les sites aménagés :

Divers espaces protégés dans le golfe du Morbihan offrent des possibilités privilégiées pour une observation de qualité :

- La Réserve Naturelle Nationale des marais de Séné dispose d'un ensemble d'observatoires et de sentiers, certains en accès libre, d'autres ouverts dans le cadre de visites. De ces observatoires, la plupart des espèces présentes sur la réserve sont observables : échasse blanche, avocette élégante, spatule blanche, divers canards et limicoles ...

Pour en savoir plus : marais de Séné

- Le marais du Duer dispose de deux observatoires, dont un surélevé, permettant une observation libre tout au long de l'année. Par ailleurs, un sentier est aménagé au sud permettant de contourner le marais sans déranger les oiseaux (la digue au nord est strictement interdite d'accès). Depuis le grand observatoire, il est très fréquent d'observer de grandes quantités de sarcelles et de diverses espèces de canards, de limicoles, de spatules, etc. Le grand observatoire présente aussi l'avantage d'être très haut et de permettre l'observation des vasières jouxtant le Duer, fortement fréquentées pendant l'hiver, à marée montante. A l'opposé du grand observatoire, à l'est du marais, la butte de Saint-Colombier offre aussi un panorama largement favorable à l'observation à condition d'être équipé au minimum d'une paire de jumelles. A noter que, du 1er octobre au 31 janvier, il est strictement interdit de s'avancer sur la vasière afin de préserver la tranquillité des oiseaux (zone de tranquillité).

- Le marais de Pen en Toul dispose d'une plateforme d'observation située sur un château d'eau, accessible librement toute l'année. Le marais peut être entièrement contourné, offrant par endroit des fenêtres d'observation sur le marais, tout en maintenant la préservation de la tranquillité du site (Larmor-Baden).

Pour en savoir plus : marais de Pen en Toul

- Le marais de Lasné peut être partiellement contourné en suivant le sentier littoral. Une partie est fermée afin de préserver la tranquillité des oiseaux (zone de quiétude). Les avocettes et sternes pierregarins y sont très facilement observables, pendant la période de reproduction (Saint-Armel). De plus, le sentier littoral donne directement sur la vasière située à l'est de Tascon, l'un des sites qui accueille les plus grosses concentrations d'oiseaux en hiver dans le golfe du Morbihan (zone de tranquillité).

- L'étang du Hézo dispose d'un petit observatoire permettant l'observation libre de l'ensemble du bassin, mais il n'est malheureusement pas dans un très bon état. Cet observatoire est accessible en longeant un petit sentier aménagé qui part de l'aire de stationnement située à proximité de l'ancien moulin à marée de l'étang du Hézo. En hiver, on observe surtout des grands rassemblements de foulques macroules et de canards colverts.

- Le marais des Emigrés dispose d'un observatoire en bois et d'une palissade situés à quelques pas du chantier naval (Vannes). Des animations sont proposées par la Maison de la nature de Vannes.


A gauche, une passerelle en bois longe la route entre Baden et Larmor-Baden, offrant ONCFS
un large point de vue sur le marais de Pen en Toul.
A droite, à quelques pas du parc du golfe à Vannes, le petit observatoire du marais des Emigrés.


La vue sur l'anse à l'est de Tascon est imprenable depuis le sentier littoral qui longe le marais     ONCFS
de Lasné
. Il est en revanche très important de ne pas sortir du sentier, l'anse en hiver est très riche
en oiseaux et l'accès sur la vasière est interdit pour maintenir la tranquillité des oiseaux.


Les points de vue favorables à l'observation des oiseaux :

En compléments des sites protégés, aménagés pour l'observation ornithologique, il existe une multitude d'autres points d'observation possible. Une paire de jumelle peut suffire pour une partie d'entre eux même si une longue-vue est parfois nécessaire en raison de la distance d'observation.


Cette carte situe la plupart des sites où il est possible d'observer aisément des oiseaux ONCFS
dans le golfe du Morbihan au cours d'une année. Elle reste indicative, les effectifs fluctuant selon
les espèces, les saisons, les heures de marées, les dérangements éventuels.
(Pour télécharger la carte, cliquez ici )


Nous présentons ici quelques sites facilement accessibles et offrant de bonnes conditions d'observation sans risque de dérangements des oiseaux :

- La pointe de Rosvelec : bien connu des vannetais, la pointe de Rosvelec est accessible par le sentier côtier depuis le pont de Kérino. A partir de l'automne, il est possible d'y observer diverses espèces de canards et de limicoles, tadorne de belon, courlis cendré, avocette ... etc. Les oiseaux sont généralement assez loin, aussi une paire de jumelles, au minimum, est recommandée pour une observation correcte. A noter qu'au départ du pont de Kérino, les rassemblements d'oiseaux sont fréquents à marée montante, bernaches et laridés surtout et qu'il est possible d'apercevoir, au coeur de l'hiver, à proximité de la cale, le grèbe à cou noir.

- Le pont de Noyalo : le long de la D780, à hauteur du pont de Noyalo, sur la droite en allant vers Sarzeau. De ce point-là, il est possible d'observer les oiseaux qui viennent s'alimenter sur la vasière, surtout les tadornes, les avocettes ou les courlis. Une paire de jumelle suffit largement et il n'est pas utile de trop s'approcher au risque de déranger les groupes d'oiseaux.

- Le site de Kergeorget / Kerbodec : en baie de Sarzeau, un site d'observation exceptionnel en hiver, surtout pour l'observation des rassemblements de canards siffleurs, canards souchets, bernaches cravants ou barge à queue noire. C'est un site sensible et primordial pour l'avifaune hivernante dans le golfe du Morbihan, il est donc conseillé de rester à couvert. A noter que du 1er octobre au 31 janvier, il est strictement interdit de s'avancer sur la vasière afin de préserver la tranquillité des oiseaux (zone de tranquillité).

- La pointe de Bénance : situé un peu avant la pointe, un petit terre-plein offre la possibilité de s'arrêter de pouvoir observer la quasi totalité de la baie de Sarzeau. C'est le site du golfe du Morbihan où il est possible d'observer simultanément la plus grande quantité d'oiseaux (plus de 10 000 en décembre à marée basse). Les conditions d'observation sont en revanche peu évidentes du fait de la distance : une longue-vue est largement recommandée. Avant d'arriver à la pointe, il est également possible de s'arrêter à Pont-Févis, dans l'anse de Bénance, où des groupes des limicoles ou de bernaches peuvent être facilement observés.

- La baie du Lindin : depuis le parking à Corn er Pont (est du pont), il est possible d'observer à la jumelles des groupes de limicoles (notamment bécasseaux variables et pluvier argenté).

- Le Logeo : en se plaçant à la cale du port du Logeo, muni de préférence d'une longue-vue, il est courant d'observer des groupes de harles huppés et de grèbe à cou noir (surtout en janvier et février).

- L'étang de Toulvern : accessible depuis des points d'accès public, cet étang privé accueille diverses espèce d'oiseaux : foulques, sarcelles, souchets, colverts, tadornes, grèbes, barges, spatules. L'étang est accessible depuis le sentier littoral par le barrage situé au sud. Il est possible également d'avoir un point de vue général de l'étang depuis Le Lano : la vue est imprenable, néanmoins une longue-vue est nécessaire pour de bonnes conditions d'observation.

- Berder : un petit parking permet de se garer à proximité de l'île. Depuis ce point, il est aisé d'observer la sterne de Dougall, surtout en septembre et octobre. C'est d'ailleurs l'un des rares sites où l'espèce est visible dans le golfe et en Bretagne. Les sternes de Dougall se regroupent généralement sur les barges ostréicoles qui se trouvent dans l'anse. Par ailleurs, il est également possible d'y observer le garrot à oeil d'or et le harle huppé qui fréquentent régulièrement les tables ostréicoles très abondantes sur le site.

- L'étang de Pomper : situé le long de la D316 qui relie Larmor-Baden à Arradon, au niveau du lieu-dit Le Moustoir. Il est possible d'observer les oiseaux en bordure de cet étang privé (rassemblement de laridés, vanneaux, etc.). Attention à la route où le trafic est parfois assez dense et rapide.

- Les rives du Vincin : accessible par le sentier côtier, ce site abrite diverses espèces en hiver dont de gros effectifs de canards colverts, de sarcelles d'hiver et de tadorne de Belon.


A gauche, une vue depuis le terre-plein situé un peu avant la pointe de Bénance. De très importantes ONCFS
quantités d'oiseaux viennent se regrouper sur la vasière (décembre 2009).
A droite, regroupement de mouettes rieuses et de vanneaux huppés sur l'étang de Pomper en novembre 2008.


L'étang de Toulvern vu depuis le Lano, un point d'observation élevé pour permettre l'observation de diverses ONCFS
espèces d'oiseaux : canards et limicoles surtout, spatules, grèbes.


Aux portes de Vannes, en aval du pont de Kérino, un rassemblement hivernal de ONCFS
mouettes rieuses et de bernaches cravants (janvier 2009).

Pour en savoir plus sur les sites d'observation des oiseaux dans le golfe du Morbihan :
http://www.oiseauxdugolfe-morbihan.fr/pages/le_golfe.html
http://pagesperso-orange.fr/reservedesene/pages/nature/golfe.htm

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

L'ONCFS est un établissement public, sous double tutelle des Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, en charge de la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats, de la police de la chasse et de l'environnement et de l'appui technique auprès des décideurs politiques, aménageurs et gestionnaire de l'espace rural.  L'ONCFS est implanté dans tous les départements métropolitains et d'outre-mer.

Site internet : www.golfedumorbihan.org Adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faune Sauvage du Golfe du Morbihan